Translate

Nombre total de pages vues

vendredi 12 mars 2010

32 - Livraison à Yerres

EPISODE 7
Lundi 1er et mardi 2 mars
Fin des encadrements.

Mercredi 3 et jeudi 4 mars
Emballage des tableaux et chargement dans la voiture.

Vendredi 5 mars
Départ pour Yerres.


Le merveilleux espace utilitaire de la Volvo.


Il pousse d'étranges fleurs mutantes à trois pétales au bord de l'autoroute.


Le paysage le plus triste de France, la Bauce. Heureusement je ne suis plus très loin.



La demeure de Gustave Caillebotte, côté rue.



Côté parc.


Quand la modernité bétonnière rattrape les impressionnistes…


L'intérieure de la demeure avec deux toiles du maître des lieux.



Les anciennes écuries qui désormais abritent les expositions.



L'entrée des artistes.



Voilà, les tableaux sont à l'intérieur.


C'est avec une émotion étrange que je laisse mes 6 tableaux dans cette demeure prestigieuse. J'ai du mal à réaliser qu'elles y seront accrochées et pourtant. Que de chemin parcouru depuis le jour où je me suis rendu compte de l'existence de la Société des Pastellistes de France et découvert que je n'étais point seul à pratiquer cet art oublié. Combien ai-je appris auprès de tous ces artistes avec lesquels j'expose à présent. Merci Liliane et Jean-Pierre de m'avoir fait confiance, de m'avoir soutenu et encouragé. et il me reste tant à apprendre et tant de travail qui nourrit mon désir de progresser sans cesse, car je suis convaincu de la valeur acquise dans le labeur, peindre encore et toujours, dessiner un peu, tous les jours...

Rendez-vous jeudi 18 mars à 18 heures, pour le vernissage...

10 commentaires:

  1. J'imagine en effet que ça doit être particulièrement émouvant d'exposer dans un tel lieu,sans oublier Monet,Renoir et Pissaro qui ont du y séjourner;quelle chance !récompense méritée de ton travail et talent
    cordialement
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  2. Nous l'attendions depuis longtemps cette reconnaissance,quand on sait le travail que tu fournis et toute l'énergie que tu dépenses tant pour ta peinture que pour tes cours.Ce blog en est la preuve !
    Je suis heureuse pour toi.

    RépondreSupprimer
  3. Nous montreras-tu tes oeuvres que tu as emportées à Yerres ? Avant que tu ne les aies toutes vendues. C'est du moins ce que je te souhaite.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour
    Voilà déjà plusieurs mois que je viens régulièrement lire ce blog.
    J'attends avec impatience la semaine prochaine pour voir réellement, à Yerres, ces tableaux et découvrir votre univers qui paraît si vivant et sensuel pour ce qui est des nus.
    Cordialement
    Philippe

    RépondreSupprimer
  5. Pas trop le trac ? Tu dors bien la nuit ?

    RépondreSupprimer
  6. Anne Lechevallier16 mars 2010 à 14:22

    Les rencontres sont si étonnantes!
    Yerroise d'enfance, je découvre la même semaine l'existence de la Société des Pastellistes, l'exposition dans le parc de Caillebote, dans lequel j'allais en famille jouer et pique-niquer, et le cours de Jean-Charles à Bergerac. Mon seul regret: De ne pouvoir admirer sur place les oeuvres! Mon grand plaisir: De profiter des conseils de Jean-Charles en vrai! Merci pour l'enseignement qui se poursuit même à travers le blog. Anne Lechevallier

    RépondreSupprimer
  7. Où trouves-tu le temps de tout faire? Où puises-tu toute cette énergie? Je suis abonnée aux messages d'alertes de l'atelier de Bergerac et je viens de recevoir un message me prévenant que tu exposes à Saussignac cet été. Les cours au quotidien, les journées portes ouvertes, l'atelier du dimanche, les stages de l'été. Tes expositions : Yeres, Feytiat, Saussignac et tu nous as peut-être pas tout dit? Le blog et tes sites, l'air de rien il en faut du temps pour maintenir tout ça à jour. Et tu trouves le temps de peindre quand?
    En tout cas merci de nous faire partager un peu de ta vie d'artiste, nous qui ne te connaissons que comme professeur. Ainsi je réalise à quel point, comme tu nous l'as écrit par ailleurs, que la vie d'artiste n'est pas un long fleuve tranquille. J'imagine qu'elle serait un peu plus tranquille si tu vendais régulièrement tes œuvres. D'un autre côté, si tu devenais plus célèbre, nous perdrions notre professeur et je ne serais pas la seule à en être très attristée, même si en ce moment, mon emploi du temps est totalement incompatible avec tes horaires.
    En tout cas, ce blog est une idée merveilleuse, il m'aide à rester avec vous, à entretenir le souvenir de la bonne ambiance de tes cours et à mieux connaître le peintre.
    Au plaisir de te lire et bientôt, je l'espère de te retrouver en cours.
    Claire

    RépondreSupprimer
  8. Anne => le hasard fait parfois bien les choses. Quoique, le hasard y est-il pour quelque chose ? Diane, dans son blog, dit ne pas croire au hasard. Moi je crois à notre capacité de provoquer des choses dont les heureux hasards. Merci d'avoir signé avec ton nom de famille, pour d'autres je devine ou je suppose ou je ne sais plus. Mais chacun fait comme il veut... ;-)

    Claire => Bon, il ne faut pas exagérer, ça n'a rien de surhumain mon emploi du temps. Que devrait-on dire de ces femmes qui cumulent deux ou trois boulots, plus le quotidien de la maison, plus les enfants et en y ajoutant le plus souvent le mari ? Certes, ce n'est pas non plus des horaires d'employé de bureau à 35 heures par semaine. Je travaille pratiquement tous les jours de la semaine, mais je n'échangerai pas ma place pour celui de l'employé de bureau à 35 heures (voir moins). Oui, la vie d'artiste a ses contraintes et rien n'est facile dans n'importe quelle vie, on n'a rien sans rien. Si un jour succès il y a, c'est-à-dire des ventes régulières, ce ne sera que le fruit d'un long travail. Comme dans n'importe quel autre travail, on ne vous confiera pas un poste à responsabilité sans que vous ayez fait vos preuves. Alors je ne compte pas mes heures.

    RépondreSupprimer
  9. Chapeau l' Artiste !

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour !
    J'ai eu votre adresse de blog par l'une de vos élèves et je suis béate d'admiration devant vos oeuvres et votre talent.
    S'il n'est pas trop tard j'irais admirer ce week-end vos tableaux à Yerres qui jouxte ma commune.
    J'espère qu'un jour nos routes pourront se croiser, j'espère rendre visite à mon amie bergeraquoise dans le courant de l'année.
    Merci pour ce réel plaisir des yeux

    RépondreSupprimer