Translate

Nombre total de pages vues

lundi 4 avril 2011

71 - Le temps de l'organisation.

Le projet du Fauteuil (Episode 7)

Ainsi s'est passé l'hiver, blotti dans mon atelier, au coin de mon poêle à pétrole. Je remercie Martine, ma compagne, qui m'a trouvé bien absent dans cette période tout en m'accompagnant moralement dans mon effort de création. Je remercie aussi Marion Lechevalier, le CD du groupe Coldplay, qu'elle m'a offert, m'a tenu compagnie en s'intercalant entre deux séances de lecture audio. Le temps de la création s'est achevé, maintenant vient celui de l'organisation.

Première phase : numérisation des tableaux.


C'est chez mon ami Robert, qui dispose d'une paire de projecteurs professionnels destinés à la photographie de tableaux, que nous allions numériser mes pastels. Il nous faudra quelques minutes pour transformer son atelier en un studio photo presque pro.


Ensuite réglage de l'appareil-photo et premiers essais. Tout va bien, on peut y aller et les clichés s'enchaînent à raison de deux photos par tableau et par précaution. Ensuite ce sera deux jours passés devant l'écran d'ordinateur pour composer le carton d'invitation et l'affiche avec, pour l'instant, la date du début de l'expo en suspens. Car d'un autre côté, j'ai fait une première proposition de dates à tous mes modèles, j'aimerais tant les réunir toutes pour ce vernissage, et j'attends leur réponse.

Deuxième phase : les encadrements.
Rendez-vous est pris avec Sébastien pour réactiver la production de caisses américaines.

Tandis qu'avec les filles, la date du 29 avril est retenue pour le vernissage. Commande des baguettes d'encadrement, des cartons de fond et des contrecollés. Commande de la coupe des verres et nettoyage de l'atelier d'encadrement, juste au-dessus de la salle d'expo. Le début d'avril sera consacré à l'encadrement.

L'atelier d'encadrement fin prêt.


Troisième phase : la liste des invités.
Il y aura deux vernissages, à cause d'un espace un peu trop exigu. Le premier aura lieu le vendredi 29 à 19 h, avec tous les modèles et leurs invités, la presse, les amis, les confrères, les professionnels avec qui je travaille, etc.

Le travail sur ordinateur en PAO
Le deuxième vernissage aura lieu le lendemain, samedi 30 à partir de 17 h, où tous les élèves de l'Académie (Bergerac, Couze, Lalinde et les élèves de Robert Billant) seront conviés ainsi que tous ceux qui n'auront pas pu venir la veille.

Quatrième phase : la communication de l'évènement.
Édition de l'affiche et distribution. Communication auprès de la presse, audio et écrite. Édition des cartons d'invitation, essayer de n'oublier personne, mettre à jour les sites internet.


Cinquième phase : l'accrochage et l'installation.
J'ai demandé à mon amie Pascale Amiel, plasticienne, d'installer le vrai Fauteuil dans la salle d'exposition, mais dans ce dessein, il faut que l'accrochage des tableaux soit terminé. Régler les rampes d'éclairage et pour finir, faire le ménage.

Sixième phase : organisation des vernissages.
La boisson, les petits fours, les amuse-gueule, nappe en papier, essuie tout, gobelets, tréteaux, tables et pour finir, au cas où la météo ne serait pas favorable, un barnum pour couvrir le jardin, car le cocktail, faute de place à l'intérieur, ne pourra se faire que dehors. Espérons que la température soit toujours si clémente.

Voilà mon emploi du temps pour ce mois d'avril, plus la pression qui grimpe de jour en jour...
______________________________


5 commentaires:

  1. Je te souhaite bon courage pour ce mois qui commence et aussi, qu'il se termine bien par ce vernissage qui pointe le bout de son nez.
    Qui, je n'en doute pas sera toujours aussi intéressant à visiter.
    Amicalement.
    JJ. Mimizan

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Jean-Charles pour cette heureuse initiative. Quel partage de nous faire vivre cette aventure créatrice. On ne peut s'en lasser.

    RépondreSupprimer
  3. A l'histoire d'une exposition on ne peut pas rajouter de commentaire ou du moins je n'ai pas trouvé. Alors je le fais ici. C'est une délectation de tout relire et dans le sens chronologique. C'est une fabuleuse histoire, merci de la partager avec nous et surtout pour tous ceux et celles qui ne sont pas ou plus de la région. C'est mon petit bout de France à moi ce blog et c'est une chance de t'avoir rencontré. J'espère que tu auras encore beaucoup à nous raconter, tu le fais si bien, aussi bien que tu peins.

    RépondreSupprimer
  4. C'est sur 2 forums que j'ai appris l'existence de ce blog, que l'on m'a recommandé. Je dois avouer qu'il est effectivement fort intéressant. Les pastellistes ont un nouvel et talentueux ambassadeur.
    Cordialement
    George de Bianquarli

    RépondreSupprimer
  5. Bon courage, Jean-Charles. Je suis impatiente de voir cette nouvelle exposition.
    A bientôt.
    Magali Meteyry

    RépondreSupprimer