Translate

Nombre total de pages vues

lundi 21 novembre 2011

88 - Pastels pointus ?


Le but d'un blog, c'est d'échanger. Or, quand un commentaire s'avère être une question, ça engendre un billet en forme de réponse et le blog devient d'autant plus vivant. Merci à Béatrice pour votre dernier commentaire.
Et oui, tous mes pastels que je réserve pour la réalisation de nus ou de portraits sont pointus. Mais on ne les trouve pas ainsi dans le commerce. Il faut se relever les manches et, se les tailler soi-même. Ah oui, c'est du boulot, certes. Mais quel bonheur de les avoir ainsi prêts, sous la main, lors de l'exécution d'un tableau. Rien de plus agaçant que de devoir entreprendre une séance d'affûtage en pleine fièvre créatrice.
Et comment faire alors ? Voici le mode d'emploi et le matériel que vous devez vous procurer. Rendez-vous  dans un magasin.... de bricolage. Au rayon outillage procurez-vous un rabot à bois de la marque Stanley, référence 5-21-102 et une ou deux lames, référence 5-21-398.




Ensuite, une fois chez vous, montez la lame à l'envers de ce qui est indiqué sur l'emballage de la lame. C'est-à-dire que le côté coupant de la lame doit être dirigé vers le manche. Cette position va vous permettre, en tenant le manche de la main gauche, d'affûter les pastels en faisant le mouvement de la gauche vers la droite.
Je vous garantis qu'avec cet outil, vous pourrez affûter absolument tous les pastels, qu'ils soient durs ou extra tendres.



Pourquoi prendre spécifiquement ce type de porte-outil (il en existe d'autres chez Stanley) ? Parce qu'il est ajouré au niveau de la lame et vous pourrez ainsi récupérer la poudre de pastel.


Et puis tiens, tant qu'on y est, au magasin de bricolage, essayer de trouver une cale à poncer équipée de scratch type Velcro et les recharges de papier de verre qui vont avec, calibré 80. Avec ça, plus un cutter, vous pourrez affûter également n'importe quel crayon pastel, sanguine et autres crayons fusain.





Elle est pas belle la vie ?

3 commentaires:

  1. Bonjour, et que fais-tu de la poudre obtenue ?
    Sandrine

    RépondreSupprimer
  2. Quelle bonne idée que cette cale ! Je me sers du papier de verre que je tourne autour du crayon mais je n'ai pas songé à utiliser mes cales de ponçage ! ;)

    Sandrine => La poudre des pastels peut être mélangée à de la poudre de marbre et du gesso pour la préparation de supports colorés, mais elle peut aussi être utilisée pour refaire d'autres bâtons de pastel ! Mais chuuut ! Jean-Charles l'expliquera très certainement dans un autre billet ! (^_-)

    RépondreSupprimer
  3. Merci de partager vos connaissances, je n'y aurais même pas pensé alors qu'à vous lire ça paraît évident....Pourquoi n'y avais-je pas pensé!!?
    Je vais pouvoir me remettre à mes pastels :-)

    RépondreSupprimer