Translate

Nombre total de pages vues

vendredi 30 mars 2012

101 - Première démo, le nu (partie 3).

Après le fond et les drapés, il reste la réalisation du personnage. Sur la photo, la lumière est très chaude et relativement près de Céline. Je vais garder cette ambiance qui ajoutera au contraste avec le fond plutôt froid, aussi bien par la couleur que par l'aspect. Je change de matériel et je sors ma boîte de pastels Rembrandt/Girault, pastels affûtés, ma boîte de Faber-Castell et ma sélection de crayons pastel.

Première phase, la couleur locale de la peau avec les Girault et les Rembrandt.


Le grain du papier abrasif ne rend pas la tâche aisée pour ce qui est de la représentation de la peau, sauf pour un rendu impressionniste. Voici le rendu de cette première couche :


Mais ce rendu n'est pas dans ma démarche. J'ai mis un certain temps avant de trouver la solution et elle ne réside pas dans l'estompe non plus, car celle-ci donne un aspect de mannequin de cire digne d'un musée Grévin, ce qui n'est pas non plus dans le style que je veux donner. La solution est dans la multiplication des couches en passant par des pastels de plus en plus durs. Cette méthode a l'avantage de permettre de passer suffisamment de temps dans la recherche subtile des couleurs de la carnation.


Après avoir unifié en quelque sorte les couleurs à l'aide des pastels Faber-Castell, je travaille la texture de la peau et ses multiples nuances avec les crayons pastel Derwent Artist et Stabylo CarbOthello. Je tiens à préciser que je n'utilise pas les crayons en tant que tels, mais plutôt comme de tout petits bouts de craie et je continue à peindre avec, plus que je ne dessine. Cette méthode peut s'apparenter à celle du glacis en peinture à l'huile.


Il fut une époque, pas si éloignée, où j'abordais cette étape avec une certaine appréhension. Aujourd'hui, c'est l'un de mes moments préféré dans la réalisation d'un personnage. La difficulté liée aux pastels, c'est qu'avec des outils des plus simples, craies et crayons, il faut trouver "sa manière de faire" qui aboutira au résultat tant espéré.


Pas de subterfuge, seule la maîtrise de l'outil et la dextérité du peintre sont à l'œuvre. Il m'aura fallu bien des expériences et tant de conseils distillaient par les meilleurs pastellistes - un peu de cette méthode de l'un, un peu de cette approche de l'autre, en utilisant les outils d'un troisième tout en y mettant beaucoup de soi - et des années pour découvrir ma propre méthode. Celle où je me sens à l'aise, ou je sens un début de maîtrise du processus et je suis curieux de voir comment elle va évoluer dans le temps.


Le tableau est presque terminé. Quelques retouches sur le mur pour rendre les fissures plus présentes. Voilà, c'est fini. Résumé en images :


PS : Vous trouverez la démo complète dans les "Pages à consulter" voir ci-dessous :
Cliquez sur l'image pour accéder à la démo complète.

5 commentaires:

  1. Merci pour ce partage:)
    je n'ai pas pu visionner la vidéo( ça marque : cette vidéo est privée) mais la façon dont tu expliques est très intéressante et me donne envie d'essayer à nouveau ce papier:)

    RépondreSupprimer
  2. Votre site est ce blog sont un pur bonheur pour nous, amateurs de pastel sec. Ils donnent envie de travailler et d'essayer de progresser encore et encore avec ces petits bouts de craies. Un grand, très grand bravo pour l'ensemble de votre travail. J'ai eu la chance de le découvrir, l'année dernière, lors du salon des Monts du Lyonnais et je suis heureux d'apprendre que vous en serez l'invité d'honneur cette année. Une occasion que je ne manquerai pas, d'admirer les oeuvres, qui comme j'ai pu m'en apercevoir, étaient bien plus merveilleuses en vrai que sur internet.
    Merci encore

    RépondreSupprimer
  3. J'ai rien dit, ça marche!:D
    Merveilleux de voir la progression, et tous les détails:)

    RépondreSupprimer
  4. Je découvre votre site et votre blog...j'ai eu le plaisir de découvrir vos pastels , il y a deux ans à Feytiat.
    Merci pour vos pas à pas, c'est sympa de partager votre passion.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  5. Un grand merci pour vos pas à pas si instructifs. Novice dans le pastel je fais des portraits et tâcherai de mettre à profit ce que vous n'hésitez pas à nous montrer. J'ai ce printemps, pu admirer vos œuvres à Balaruc.
    Au plaisir de vous rencontrer. Respectueusement.

    RépondreSupprimer