Translate

Nombre total de pages vues

lundi 25 novembre 2013

152 - Une fin de démo


Toujours pas envie de me confronter à mon blocage sur le portrait en cours. Alors, en fouillant dans mes cartons, je me suis rendu compte que j'avais un pastel en cours. Une démonstration que j'avais démarrée à Couze et que j'avais poursuivi à Lalinde.
C'est une vitrine d'Issigeac où des nounours en peluche trônaient sur des piles de tissus, entre des vaisselles style déco à l'ancienne. C'est le reflet qui m'intéressait, ce mélange entre l'ambiance de l'intérieur du magasin et celle de la rue avec ses passants.

C'est un thème que je développerai sans doute dans l'avenir.


3 commentaires:

  1. Moi aussi je regarde la vitrine j'aime beaucoup et ça me fait rêver!!!!!!! un jour peut-être!!??? Marie-Annick

    RépondreSupprimer
  2. Tout au début de cours de peinture, je m'essaie au Pastel (gras pour débuter) ouil !!!! cela n'a pas été très concluant. alors je rêve de pouvoir un jour réaliser ces ombres, ces reflets, ces transparences. du temps de la rigueur, et de la patience, c'est ainsi que tu nous as montré le chemin, n'est ce pas jean Charles ?
    Martine (de Paris)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Martine,
    Le pastel gras n'a de commun que sa forme et son nom avec le pastel sec. Et, si cela peut te rassurer, d'un abord bien plus difficile avec des possibilités moindres. Le pastel gras, c'est de la peinture à l'huile en bâton, ni plus ni moins.
    Je crois que tu seras enchantée par nos bâtonnets de pigments, essaye-les vite

    RépondreSupprimer