Translate

Nombre total de pages vues

samedi 20 septembre 2014

168 - Commande d'une métamorphose.

L'acte de peindre n'est pas un acte anodin. J'ai longtemps cherché. Il y a quelque temps, ma question était : " Que peindre ? " .  L'apprentissage de la technique ne peut être un aboutissement en soi. Et le simple fait de créer de belles images ne peut suffire. Pour que les choses se mettent en place, il faut pouvoir délivrer un message. Et le seul message sincère d'un peintre, c'est de faire partager sa passion au travers de sa peinture. La technique aidera à la transmettre et ainsi, peut-être, à provoquer une émotion.

Je peints la figure humaine, car je suis sensible au partage d'émotion, aux expressions que recèle un visage. Je peints la femme car je suis sensible à ses mystères, à ses beautés, aussi bien physiques mais surtout d'âmes. Et le tableau ne peut aboutir que s'il y a échange d'émotions, un partage, une subtile complicité.

Quand le mari de Nathalie m'a commandé une œuvre représentant sa femme, il m'a tout simplement fait un merveilleux cadeau. Car même s'il me semblait bien la connaître, j'ai découvert une autre femme et une grandeur d'âme qui m'a inspiré. Elle est à l'âge d'un certain accomplissement dans sa vie, comme arrivée à la fin d'une... 
Métamorphose.



Dans cette vidéo, vous avez remarqué les différentes pochades avant le début de la mise en couleur. Ces pochades servent a finaliser le projet et a entamer l’exécution du tableau en toute connaissance. Pour cette commande, elles ont également servies de "bon pour exécution". Ainsi, le couple a pu choisir et aussi expliquer ce choix. C'est ainsi que s'est effectué le partage, en plus de la séance de poses qui fut riche en découvertes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire