Translate

jeudi 29 avril 2021

248 – Organiser un festival (épisode 7).


Nous sommes une semaine avant l’ouverture du salon. C'est là que toute l’équipe de bénévoles, ceux qui font partie de l’association et ceux venus donner un coup de main se retrouvent au complet. Pour l’instant, la salle municipale est vide, sauf les premiers tableaux qui s'alignent le long des murs. À ce moment on a du mal à imaginer cette salle tout à fait quelconque se transformer en un véritable écrin pour quelque 110 pastels et dessins.


Voilà, les panneaux sont installés, tous les spots sont en place et raccordés à la ligne électrique. C’est à moi de jouer à présent. La disposition des œuvres c’est toujours une « prise de tête ». Notre installation accueille sans problème 90 tableaux, hormis ceux de l'invité d'honneur. Mais la sélection s’avèrent toujours si difficile et malgré que je me dise chaque année qu’on ne m’y reprendra plus, nous en avons toujours 5 à 6 de plus. Pas le choix, il faut les caser. 

 

 

C’est là que l’on me voit entamer un étrange balais, circulant entre les panneaux disposant, déplaçant, reclassant sans cesse, avec les conseils avisés de Marie et Martine pour me guider et m’aider à finaliser la disposition, puis c’est l’accrochage, et cela peut encore changer, car la vision des tableaux posés par-terre contre les panneaux et celle quand ils sont accrochés n’est pas la même.


Enfin, au troisième jour, tout est en place et le salon prend véritablement vie quand on allume les spots. Pendant ce temps, Marie, Ghislaine et leur mari ont mis en place la signalétique au bord des routes. Martine, Marie, Huguette, Anne-Sophie se sont occupées de tous les derniers détails, Lucie et Cécile ont bombardé la Page de Facebook de messages, d’affiches, faisant le teasing. 


 

 

 

 

Les invitations au vernissage sont parties. Les gens de la mairie de Baneuil sont venus installer le barnum et enfin, le samedi à 14 h 00 sonnante, le festival ouvre ses portes. La fête commence pour quinze jours où nous espérons les visiteurs toujours plus nombreux. Les artistes sont présents, les visiteurs, Monsieur le Maire, parfois d’autres personnalités de l’intercommunalité, voire du département où de la Région.

 

 

 

A 18 h 00, nous rassemblons tout le monde pour le vernissage et la traditionnelle remise des prix où nous honorons quelques artistes avec nos partenaires fabricants de pastels et vendeurs de matériels. Puis la journée s’achève au restaurant où là, dans la joie des retrouvailles entre artistes, toute l’équipe de l’association souffle enfin. Le stresse retombe, on rit, on s’interpelle, on plaisante, on est heureux.

 

 

(À suivre...)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire