Translate

Nombre total de pages vues

jeudi 23 mai 2013

140 - Le joli mois de mai


Je n'ai pas été très actif sur le blog en ce mois de mai. Non pas que je n'avais rien à vous dire, mais c'est le temps qui m'a manqué. Un mois de mai que l'on pourrait qualifier de folie. Jugez-en par vous-même : premier week-end, vernissage à Balaruc-les-Bains près de Sète. 


La semaine suivante, stage à Saint-Laurent-d'Agny près de Lyon, jusqu'au dimanche soir. Le week-end suivant, voyage au Mans, inscrit sur les tablettes depuis 6 mois, pour assouvir une autre de mes passions, la moto et assister au Grand Prix de France. Et enfin ce week-end, un petit tour de France pour aller livrer une vingtaine de tableaux qui seront exposés à Pouliguen près de Guérande, Fougères et Giverny. Le tout saupoudré de l'angoisse de ne pas arriver à finir mes encadrements à temps et d'une pluie constante, voire battante. Quel joli mois de mai. Ainsi va la vie d'artiste.


Deux mots sur le stage que j'ai animé à Saint-Laurent-d'Agny, dans ce lieu atypique qu'est l'espace de La Batie. Une ambiance chaleureuse, des stagiaires charmantes, attentives et travailleuses. Ce ne fut, tout comme l'année dernière, QUE DU BONHEUR ! Un grand moment de partage réciproque. Une fois de plus, je salue mes amies Françoise et Sylvaine, les organisatrices de ce moment si convivial.












Petite indication pour ces dames du lyonnais, voici la photo de la boîte de pêche qui ravit mes élèves de Bergerac pour ranger leur matériel et le transporter aux cours. Cliquez sur l'image pour avoir plus d'infos.


Autre nouvelle qui concerne mes chers élèves de l'Académie Pictura. Dès le mois de juin, je pourrai réaliser la mise en paquet de leur pastel et les encadrer dans une caisse américaine. J'ai enfin mis en place l'atelier d'encadrement et je suis en train de me roder avec mes propres tableaux.


Rappel, le paquet sera au choix avec un passe-partout ou sans. Il se compose d'un sous-cadre en bois, d'un carton de fond et pour l'option passe-partout, d'un sous-passe de 3 mm, du passe à bord biseauté et du verre de 3 mm également, le tout fermé hermétiquement et équipé d'un système d'accrochage avec fil en acier serti. La caisse américaine sera en bois brut.
En revanche, je ne ferai que de la caisse américaine, je ne suis pas encadreur. Et je ne fournirai qu'un passe-partout blanc cassé. Si vous désirez une autre couleur de passe, vous devrez vous procurer le contrecollé désiré.



Autres rappels :

1 - Mescoules IV 
Il vous reste tout juste une semaine pour m'apporter un tableau, qui sera exposé pour une journée à Mescoules, lors de leur vide-greniers nocturne. L'expo aura lieu le samedi 1er juin de 14 h à 22 h à la Salle des Fêtes.
M. Roger Lapouge, maire de Mescoules, a souhaité organiser un vernissage, qui se déroulera à 18 h.
Savez-vous que le pastel est un médium totalement méconnu et qu'en devenant un de mes élèves et en le pratiquant, vous pouvez aussi en devenir l'un de ses ambassadeurs. Je compte sur vous pour participer à cet évènement extrêmement convivial, matériellement et physiquement, pour collaborer à la reconnaissance de notre art.

2 - Saint-Agne - 2ème festival du pastel des Bastides.
Dans le même état d'esprit, venez participer à ce fabuleux évènement qu'ont su créer les responsables du Club de dessin de Couze, et contribuer à l'essor du pastel dans le Sud-Ouest. Les dossiers d'inscription sont à rendre jusqu'au 30 juin.
Quelques précisions : 
La vente n'est absolument pas obligatoire. Il suffit de signaler sur la fiche de participation à télécharger sur le site du festival (cliquez ICI), CP (Collection Privée) à la place du prix.
Il n'y a qu'une centaine de places disponibles, il y aura donc une sélection des œuvres faite par un jury indépendant qui optera pour les 100 meilleures œuvres.
Le festival, l'année dernière, a vu plus de 1500 visiteurs, un record dans notre région du Grand Bergeracois. On compte sur vous pour que cette belle aventure continue.
Pour le problème des photos des tableaux, je peux m'en charger, que les tableaux soient encadrés ou pas. Apportez-moi vos œuvres, et une clef USB ou votre adresse mail, pour que je vous fasse parvenir les clichés.
Je peux répondre à toutes vos intérrogations, s'il y en a encore, alors n'hésitez pas.

Dernière petite nouvelle. Je pense organiser, à Bergerac, un vide-atelier. Le principe est le même que pour un vide-greniers. Je sors les vieux dessins et les anciennes réalisations et je les brade. Mais je vous en reparlerai le moment venu.





Et je finirai par ces mots 

 VIVE LE PASTEL !

jeudi 9 mai 2013

138 - Le début de la tournée estivale.

La vie d'un artiste peintre ne se cantonne pas uniquement à passer des heures dans son atelier, à laisser errer son imagination et à goûter aux joies de la création. Il y a aussi le temps de la représentation. Pour se faire connaître, il faut savoir investir et dépenser. Investir dans la participation à des salons qui n'est jamais gratuite, loin s'en faut, et dépenser dans des déplacements toujours plus éloignés, si l'on veut toucher un large public. La conjoncture actuelle ne facilite en rien les choses. Non seulement les déplacements sont de plus en plus onéreux et les éventuels acheteurs, se font de plus en plus rares.


Malgré tout il faut savoir consentir à ces dépenses, même si le bénéfice n'est pas immédiat et ne se transforme pas en un chiffre bénéficiaire comptablement. Par exemple : si je n'avais pas participé aux salons de Feytiat, Guérande, Charenton, je n'aurais pas eu d'articles dans la presse spécialisée, comme Pratique des Arts. Et s'il n'y avait pas eu d'articles, les éditions Ulisse ne m'auraient pas proposé d'écrire un livre sur ma méthode de peinture au pastel.

En revanche, un usage se développe, qui semble être dicté par l'envie, chez les organisateurs, d'avoir un nombre croissant d'exposants. C'est celle de limiter de plus en plus le nombre de tableaux par artiste. Certains d'entre-eux vont jusqu'à limiter à deux tableaux maximum. Cette pratique, à mon sens, va vite les limiter aux artistes locaux et ils verront leur exposition désertée par les artistes trop éloignés. Faire 800 km aller-retour pour transporter uniquement deux œuvres comme je viens de le faire est une pratique que je vais abandonner l'année prochaine.

Cela dit, la saison des voyages a commencé et je vais la partager avec vous. Premier voyage, Balaruc-Les-Bains, près de Sète, sur la côte méditerranéenne. C'est la première édition de ce festival dans une région de France qui n'en comporte pratiquement aucun. Le pastel est totalement méconnu sur "la côte", bien que l'on y trouve foison de galeries en tous genres (sauf le pastel).
J'y ai retrouvé mes collègues Peter Thomas, Lorenzo Rappelli d'une part et Claude Carvin et Penelope Milner, les invités d'honneur. Des retrouvailles chaleureuses, départ d'une saison estivale où nous allons nous croiser.

Vernissage en musique



Remise des prix et autres discours

De gauche à droite, bibi, Penelope Milner, Lorenzo Rappelli,
Claude Carvin et Peter Thomas.


Fort heureusement, on peut associer l'utile à l'agréable et sur le chemin du retour, nous avons fait un petit détour par les Gorges du Tarn.



Ça c'était ce week-end. Aujourd'hui, je mets à jour le blog de Saint-Laurent-D'agny, près de Lyon où j'y anime un stage jusqu'à dimanche soir. Puis lundi, je reprends la route pour venir assurer mes cours à Bergerac dès lundi après-midi. Ainsi va la vie d'artiste.

lundi 6 mai 2013

138 - En attendant


J'aurai dû vous parler de mon déplacement à Balaruc-les-Bains, pour la première exposition entièrement consacrée au pastel du Sud-Est de la France. Mais je manque de temps et de documents et comme je repars dès demain à Saint-Laurent-d'Agny, près de Lyon, je posterai ce message de là-bas. En attendant, voici quelques liens à visiter. Des peintres à l'huile, des aquarellistes et des sculpteurs.
Bon voyage !
Cliquez sur les noms pour accéder à leur site.


Peintres à l'huile et acrylique

Aquarellistes

Sculpteurs