Translate

Nombre total de pages vues

lundi 19 octobre 2009

11 - Tout l'art du pastel

C'est la rentrée ! Et la presse parle de nous, vu & lu dans le Sud Ouest du mardi 13 octobre 2009.

Encore une initiative du Club de Dessin de Couze et c'est un bien bel article que nous à concocté la correspondante de ce quotidien, Anne-Marie Sopkowitz. Merci à Viviane Valérie pour cette idée et pour son implication dans le club.

Pour ceux qui ne sont pas de la région, ou qui n'ont pas pu lire cet article, voici le texte :
Tout l'art du pastel.
Aujourd'hui présidé par Huguette Theillet, le Club de dessin et de pastel, créé en 2000 par Paulette Jayle, a acquis une solide réputation grâce à de nombreuses expositions. C'est Jean-Charles Peyrouny, artiste peintre pastelliste de Bergerac, qui prodigue son art, mais aussi sa passion à de futurs artistes. Jean-Charles Peyrouny, enseignant à la Société des Pastellistes de France, adapte ses cours selon chaque élève.Il apprend aux nouveaux venus l'importance du dessin dans une œuvre picturale, enseigne la complicité entre l'ombre et la lumière grâce au fusain, à la sanguine, à la mine de plomb et conduit chacun à la couleur par le biais des pastels secs.

Des élèves unanimes.
Et toutes ses élèves sont unanimes concernant leur professeur. Jeanine participe au cours du jeudi et confie que "c'est un bon professeur". Christiane a "toujours eu envie de faire du dessin. Alors j'ai poussé la porte". Viviane, qui avait déjà pris des cours à Bordeaux, affirme que Jean-Charles Peyrouny "est le seul qui a su m'apporter le déclic". Nadine n'irait "nulle part ailleurs". Michèle est venue par hasard avec une amie "Huguette, et c'est un vrai bonheur", reconnaît-elle. Jeanne renoue avec la passion de sa jeunesse : "Je voulais être styliste quand j'étais jeune". Jean-Charles Peyrouny dirige également l'Académie Pictura à Bergerac où il enseigne tous les jours de la semaine. Il vient de relancer les cours avec modèle vivant, qui ont lieu le mercredi soir de 19 à 21 heures. Les cours du Club de Dessin de Couze ont repris à la salle de l'Etendoir à Couze & Saint Front, tous les jeudis après-midi par session de deux heures.
SUD OUEST - Anne-Marie Sopkowitz

lundi 12 octobre 2009

10 - La démo

Le 23 septembre dernier, j'ai fait une démonstration d'une sanguine exécutée avec un modèle vivant, dans les locaux du magasin Beaux-Arts Bergerac.

Cette idée m'est venue en revenant d'un stage à Feytiat où, comme il est de rigueur avec la Société des Pastellistes de France, chaque stage démarre par une démonstration du peintre qui l'anime. Je me suis dit alors, que mes élèves habituels ne m'avaient jamais vu véritablement travailler et que cette idée de démonstration était à développer.
Depuis, j'ai remédié à cette lacune et j'ai mesuré l'impact positif que pouvait avoir une telle séance.
Dessiner devant autant de monde c'est un peu comme monter sur scène

Le challenge : dessiner et expliquer tout à la fois.

Dans une démarche similaire et en partenariat avec Sébastien Palate, gérant dudit magasin à Bergerac, nous avons renouvelé l'expérience en mêlant clients et élèves. C'est donc en la présence de près de 30 personnes, qui se sont donné rendez-vous au 4 bis de la rue Saint-Louis à Bergerac, juste en face de l'Académie, qu'a eu lieu cette démonstration. Expérience riche en contacts, échanges qui sans doute sera renouvelée dans le futur.

Sébastien Palate, prêt à vous accueillir dans son magasin.

mardi 6 octobre 2009

9 - Une autre exposition

Outre les expositions de prestige, comme Feytiat, Saint-Florent, il y a d'autres expositions, plus régionales, moins renommées, mais ce sont elles, souvent, qui sont le théâtre de LA première exposition pour beaucoup.


C'est aussi dans ces réunions locales que l'on se confronte pour la première fois aux regards des autres. Que l'on s'expose aux compliments, aux félicitations, aux étonnements mais aussi aux premières critiques. C'est l'apprentissage de l'humilité et aussi la révélation du chemin qui reste à parcourir, souvent bien plus long et bien plus ardu que l'on ne se l'imaginait.
C'est ainsi que, dans la jolie ville de Beaumont en Périgord, tout auréolée de ses apparats de la Félibrée, s'est organisée une exposition où le Club de Pastel de Couze était invité. Pour certains ce fut les premières ventes, pour d'autres la reconnaissance bien méritée.

Paulette Jayle, à gauche, ancienne présidente du Club et surtout la fondatrice.


Dans cette exposition, on a pu également admirer le merveilleux travail de sculpture de Lilian Longau.

Huguette Theillet, la nouvelle présidente de ce club aussi dynamique que sympathique.