Translate

Nombre total de pages vues

vendredi 20 février 2015

181 - Des commentaires qui donnent chaud au cœur.

En ces temps plutôt difficiles, je suis à une charnière de mon activité artistique et je me pose des questions.

J’arrive au terme de l’action que j’ai entreprise, il y a 5 ans. Une certaine notoriété dans le monde des pastellistes est acquise. Reconnu par des éditeurs, des magazines spécialisés et par les organisateurs de salons, j’ai remporté quelques prix, j’ai été invité d’honneur. Toutes ces actions sont venues étoffer une carte de visite et un CV qu’il va falloir désormais exploiter, comment ? Cela reste à définir et la conjoncture ne joue pas en ma faveur, mais elle est la même pour tout le monde.


Alors, quand de tels témoignages si chaleureux s’éditent sur le blog, comme celui de Laurence, partie au Canada et dont je ne sais plus mettre un nom de famille ni un visage sur ses mots. Ou encore le commentaire de Pauline et par intérim, ceux de Pierre-Louis et de Charlotte, témoignant de leurs souvenirs et impressions qui leur restent de mes cours, ces déclarations m’emplissent le cœur. Les cours ont donné un sens profond à ma vie, le partage.




Quant à Diane, elle est l’image même de ce que j’ai gagné durant ces cinq années de travail, oh rien de sonnant ni de trébuchant, mais des rencontres riches avec des artistes généreux aux horizons si différents. Certains sont en train de naître, comme mon ami Seb, tout là-haut dans sa Belgique natale, d’autres, confirmés au regard bienveillant, comme ceux que je nomme affectueusement « les » Colpin.


Ou des organisateurs passionnés et si respectueux de notre art, comme Paule Rousseau et Michel Bordas, qui fait tant pour le pastel, Sylviane Marduel Do et Françoise Parron. Céline Chevalier, LA journaliste, la cinéaste, la Belle, exilée au Brésil et qui nous manque tant. Véronique et Philippe dont la chaleur de leur cœur est à l’unisson avec celle du soleil de leur pays, Apéro ? Pastis !




Diane, mon amie, tes paroles résonnent dans ma tête, je vais venir vous rejoindre…

Merci à toi, je te sais là.


Merci Laurence, merci Pauline.

Et pour toi Véronique...

mardi 10 février 2015

180 – Quatrième édition

Quatrième édition de quoi ?

Quatrième édition d’un diaporama avec mon nouveau logiciel, PTE. Mais pas seulement, pas uniquement. Mais quoi d’autre alors ?

Quatrième édition du festival de dessin et pastel des Bastides à Saint-Agne. Et là est bien le plus important. Cette année, c’est Marie-Hélène Yernaux qui sera notre invitée d’honneur.
Présentation :
« Après des études en Arts Plastiques et Histoire de l'Art à l'Université de Lille 3 (59), suivies d'une formation au musée d'Art Contemporain de Villeneuve d'Ascq (59) pour l'animation d'ateliers en arts plastiques pour les enfants de 5 à 12 ans, je participe à un concours de dessin national organisé par la société "Graphigro". Je gagne le premier prix en 1991. C'est à cette date que tout commence. Encouragée par des professionnels, j'expose mes pastels dans les salons de peinture  de la région. J’inaugure en 1992, ma première exposition personnelle. Jusqu'en 1996, j'expose dans la région Nord-Pas-de-Calais et me distingue en participant aux Salons locaux (premier prix, invitée d'honneur), avant de poursuivre mon périple en 
Ardèche où je finis par m'installer en 2010. À Rochemaure (07), j'ai ouvert au public mon atelier-galerie pour organiser des ateliers hebdomadaires et des stages sur l'apprentissage du pastel, qu'un petit espace Beaux-Arts dédié à cet art approvisionne... »



Je peux vous annoncer également que l’appel à candidatures pour le festival de Saint-Agne est lancé et que vous pouvez télécharger le règlement et la fiche d’inscription ICI.
Bientôt, la fiche d’inscription pour le stage qu’animera Marie-Hélène Yernaux sera disponible.

Quant à moi, je vous livre ci-dessous ma quatrième édition d’un diaporama réalisé avec Pictures To Exe. Je vous souhaite un agréable visionnage.


C’est un tableau un peu particulier puisque le modèle est Diane Rousseau, la Grande Fée, peintre symboliste. C’est une première étape à une sorte d’imprégnation de nos deux univers, à la fois différents et pas si éloignés que cela.

Deliquescence - 92 x 73 (30F-HC)
Ce fut un grand bonheur de travailler ensemble. Elle a endossé le rôle de modèle avec espièglerie et complicité. Diane est vraiment ce que je m’imaginais d’elle, une belle âme enfermée dans un si bel écrin.


vendredi 6 février 2015

179 - L'univers du diaporama

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, sans doute que non. Petit rappel : 
Il y a trois mois environ, mon cher et tendre compagnon d’atelier, Styx, commettait l’irréparable, en se soulageant sur mon ordinateur portable. Ce qui engendra changement de matériel et changement de tout !
Y compris mon logiciel pour réaliser ces petits diaporamas qui illustrent si bien mon propos ici même. J’en ai acquis un nouveau qui me permit de réaliser le précédent film « L’automate vivant ». Et cette dernière acquisition est bien plus performante que la précédente. L’avez-vous remarqué ? Dans ce diaporama, j’y ai intégré une vidéo, j’ai pu incruster plusieurs images sur une même image de fond. Et les transitions sont beaucoup plus fluides, bien que sur YouTube, cela perd un peu de sa résolution. Enfin bref, un must !
De plus, ce logiciel, qui se nomme Picture To Exe, a de nombreux amateurs qui forment une communauté tout à fait sympathique, qui se retrouve sur le net, via un forum. C’est ainsi que grâce à ces généreux membres, qui m’aident à saisir les arcanes de ce logiciel, je viens de réaliser un nouveau diaporama, qu’ils ont contrôlé et avantageusement critiqué afin que cette mouture soit la plus belle possible. Je vous la présente ci-dessous.



Je sais que parmi vous, certains s’adonnent à cette activité du diaporama comme Claude ou Thierry, je vous livre donc ici les liens pour acheter et télécharger ce superbe logiciel ainsi que celui du forum de ces passionnés. Si cela vous dit, je vous engage à tenter l’aventure.

Le fourm, c’est ICI


Picture To Exe, c’est LA