Translate

Nombre total de pages vues

mercredi 20 janvier 2010

24 - Apparition dans Pratique des Arts

Vous avez peut-être l'impression de crouler sous mes messages ? Ne craignez rien, ça va sans doute se calmer, mais il faut dire que les évènements se bousculent un peu en ce début d'année. L'exposition à Limoges pour ma part, celle des élèves de l'Académie à Bergerac et puis, cerise sur le gâteau ou plutôt une fève dans ce mille feuilles d'activités artistiques, vu l'époque, voilà que j'apparais dans le N° 90 de Pratique des Arts.

Je conclus le dossier "secret d'atelier" de mon éminent collègue pastelliste Alain Bellanger.

Mais ce n'est pas tout, je serai de nouveau présent dans ce magazine au mois de mars pour aborder une autre de mes spécialités, le nu et la sanguine.

Je compte sur vous pour faire exploser les ventes de la revue dans le Bergeracois ! Bonne lecture...

lundi 18 janvier 2010

23 - Bien plus qu'un succès


Le premier grand évènement de cette année 2010 vient de se terminer, à savoir le vernissage de l'exposition des élèves de l'Académie Pictura, suivi le lendemain de la première journée "portes ouvertes", de l'école de pastel. Si celle-ci n'a pas connu la fréquentation espérée, à cause d'une météo qui n'incitait guère à mettre le nez dehors, il n'en fut pas de même pour le vernissage, qui a eu lieu la veille au soir. Avec Sébastien Palate, nous tablions sur 70 personnes sûres et peut-être une centaine en étant optimistes. Au terme d'une soirée étourdissante où nous avons été comblés par l'enthousiasme de chacun des visiteurs, nous avons vraisemblablement atteint 150 personnes à ce rendez-vous. Une affluence que n'a jamais connue l'Académie, même à l'époque où son effectif était plus important. Ce fut bien plus qu'un succès, merci à tous d'être venus.




Au chapitre des remerciements, je commencerai par exprimer ma gratitude à Sébastien Palate et à toute son équipe, amis et employée de Beaux-Arts Bergerac qui se sont totalement investis dans cet évènement.
Je remercie également les médias qui ont bien voulu relayer l'information à savoir les radios France Bleue Périgord, Bergerac 95, Radio Vallée Bergerac, ainsi que la presse écrite avec le Sud-Ouest et le Démocrate indépendant et les sites internet d'informations locales Le Journal du Pays de Bergerac, l'Office de Tourisme de Bergerac et Bergerac News.


La société Copie-Flash et AD Pub pour leur diligence et tous les commerçants qui ont accepté d'apposer l'affiche de notre exposition. Un grand merci à Viviane
Valérie, son expérience et son réseau de connaissances nous sont d'un grand secours. Merci à Anne-Marie Sopkowitz pour son implication discrète mais efficace.

Et puis je voudrai rendre hommage à une élève qui n'a pas vu son tableau accroché en ce premier soir d'exposition. Dans la précipitation des dernières heures, son œuvre est restée à l'écart, soigneusement rangée dans le fond de l'atelier, prête à se faire oublier. C'est chose à présent réparée et son tableau a retrouvé sa place parmi les autres. Voici "Les rives enneigées", réalisé par Nadine Bertaud de l'atelier de Couze.


PS : En dernière minute, je vous annonce que j'ai eu l'honneur d'être invité par Julie sur Bergerac 95, pour son émission "Les rendez-vous de Julie". Cette émission radiophonique sera diffusée vendredi 22 janvier prochain à 16 h 00. Dimanche 24 à 10 h 00 et mardi 26 à 21 h 00. Bonne écoute...


Nota : Certains d'entre vous ont essayé de me laisser un commentaire en vain. J'ai donc revu mon explication dans le chapitre préambule et notamment le passage de la signature du commentaire, que j'ai un peu mieux détaillé, puisque la plupart bloque à ce niveau. J'espère que mon descriptif est ainsi plus clair.
Je vous conseille d'imprimer le message "Préambule" pour l'avoir sous les yeux et de le suivre à la lettre, ça devrait mieux se passer.

mercredi 13 janvier 2010

22 - Avant votre expo...

Juste avant cette exposition des élèves de l'Académie, j'aimerais vous présenter les ateliers de Couze et de Lalinde. Beaucoup d'entre vous connaissent l'atelier de Bergerac, soit parce que vous y venez régulièrement en cours, ou que vous y êtes passé, ou encore pour l'avoir vu à travers les photographies sur les différentes pages du site. Voici ci-dessous les lieux où travaillent ceux que vous allez rencontrer lors du vernissage, si vous y venez, vendredi prochain.

Voici donc l'atelier de Couze et quelques-uns des membres du Club de Dessin :






Et voici l'atelier de Lalinde, investi par les membres de l'AJMR :






Je profite de ce billet pour vous signaler la présence de mes tableaux sur le site Couleurs Périgords de Michel Dartenset. Michel est photographe, mais aussi écrivain et éditeur. Il va collaborer à ma prochaine exposition à Yerres en éditant les photographies qui montreront aux visiteurs parisiens l'évolution d'un de mes tableaux, puisque les recommandations pour cette exhibition vont dans ce sens : La ville de Yerres a demandé à la Société des Pastellistes de France d'organiser un évènement culturel d'informations et de promotion en invitant les enseignants de la Société à faire découvrir les différentes techniques du pastel et leur savoir-faire personnel. Chaque enseignant exposera un "Pas à Pas" encadré, démontrant ses étapes pour exécuter un sujet de son choix.
Je remercie ici Michel de ses bons conseils et de sa participation. Quant à son site, je vous invite à le découvrir en cliquant ICI.



lundi 11 janvier 2010

21 - 2010

EPISODE 3
Je vous adresse à tous, mes fidèles lecteurs, mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Pour moi, l'année 2010 s'annonce riche en évènements.


J'ai terminé l'année précédente sur une de ces expériences tout à fait improbables, par solidarité. Ce genre d'expérience que j'avais évoquées lors de mon billet N° 16, où j'expliquais que le fait d'exposer pour vendre n'est pas un acte anodin. On ne vend pas de peintures dans un restaurant, ni dans un hall de salle de spectacle, ni sur le marché du village aussi touristique soit-il. Le travail et le prix d'une œuvre d'art méritent un écrin à leur hauteur. Le lieu d'exposition est cet écrin. On ne peut exposer dans n'importe quel endroit et une galerie ne peut se situer n'importe où. On peut s'en indigner, mais c'est ainsi, l'art n'échappe pas aux dures lois du marketing.


Cette nouvelle année, je la commence d'une tout autre manière avec plusieurs projets qui se concrétisent. Tout d'abord la ville de Feytiat a fait appel à moi pour une exposition à Limoges organisée par le principal sponsor de son Festival, la Caisse d'Epargne d'Auvergne et du Limousin. Ensuite la Société des Pastellistes de France m'a contacté, en tant qu'enseignant au sein de leurs stages estivaux, pour participer à une exposition qui aura un caractère didactique, afin de faire découvrir la technique encore trop méconnue du pastel. Cette exposition aura lieu fin mars début avril, dans la demeure du célèbre peintre du début du XXe siècle, M. Caillebotte, à Yerres dans la région parisienne. Un lieu hautement prestigieux pour la peinture qui a été fréquentée par les grands pastellistes impressionnistes. C'est un immense honneur pour moi d'être présent à cet évènement.


D'ailleurs à ce sujet, je vous ferai partager le cycle de la création d'une œuvre, par le biais de mon blog, pas simplement le diaporama de son évolution qui est finalement l'étape finale. Je vous parlerai de la première idée, des croquis initiaux, des études préparatoires jusqu'à la mise en chantier du tableau. Vous serez aux premières loges, promis.

Cet été, j'espère de nouveau participer au Festival de Feytiat. Au mois d'août, j'exposerai à Saussignac au côté de mon confrère Peter Thomas, entre autres. D'autres expositions sont en projet. Après le vernissage de l'exposition de l'Académie et la journée "portes ouvertes" de samedi prochain, dès que je sors des cours, je "m'enferme" dans mon atelier pour travailler, travailler, encore et encore.