Translate

Nombre total de pages vues

lundi 21 mars 2011

70 - A vos agendas !

Voici les principaux évènements de cet été, aussi bien en ce qui concerne l'Académie Pictura que mes expositions personnelles.

Du 30 avril au 25 juin, à l'Atelier d'artiste (Bergerac) Exposition de pastels "Le Fauteuil" (9 modèles, 1 fauteuil, 10 tableaux). À travers ces 10 tableaux, je rends hommage à tous mes modèles.

Samedi 4 juin - Exposition des élèves de l'Académie (Bergerac, Couze & Lalinde) à Mescoules.

Dimanche 10 juillet - Excursion à Feytiat (Limoges) au Festival International du Pastel. Comme chaque année, nous partirons visiter la plus grande exposition de pastels d'Europe.

Du 25 juillet au 7 août - Exposition du Club de Dessin de Couze à l'Office du Tourisme de Lalinde.

Du 3 juillet au 5 septembre - J'expose à Feytiat (Festival International du Pastel).

Du 15 juillet au 20 août - J'expose à Saint-Florent-Le-Vieil (Les Estivales du Pastel).

Du 15 août au 28 août - J'expose à Saint-Aulaye (Pastel en Périgord).

Du 15 août au 28 août - J'expose à Fougère (Pastel en Bretagne) - (sous réserve).

Les 17 & 18 septembre - J'expose avec le Club de Dessin de Couze à Couze & Saint-Front pour les journées du patrimoine.

Du 15 septembre au 15 octobre - J'expose à Tournus (Salon International du Pastel).

Et pour finir je vous présente une de mes dernières créations. Après la série des nues pour l'exposition du Fauteuil, que j'ai exécutée sur papier abrasif, je voulais m'essayer à un portrait de quelqu'un de jeune ; j'étais même assez impatient. Un mercredi, Eva, comme à son habitude, arriva en cours. Dehors, il faisait très beau et la salle de cours était baignée d'une belle lumière. Elle m'apparut lumineuse avec ses cheveux négligemment attachés.
Comment vous décrire Eva ? Cela fait plus de six ans qu'elle fréquente mes cours. Je l'ai vue enfant, puis adolescente et maintenant, alors qu'elle vient d'avoir 18 ans, jeune femme. Pour la décrire le plus simplement je dirai qu'Eva est une belle âme, une beauté qui vient de l'intérieure et qui illumine son regard. Elle est la gentillesse et la douceur personnalisées. C'était le moment, et pour elle, et pour moi. Elle accepta que je la prenne en photo pour que je puisse réaliser ce pastel, le week-end dernier, dans mon atelier et que je vous laisse découvrir….

Eva - Pastel sur carton abrasif


lundi 7 mars 2011

69 - Le temps de la réalisation

Le projet du Fauteuil (Episode 6)
Le premier tableau mis en chantier fut le Fauteuil de Barbara. Un sujet déjà réalisé lors de la première exposition et que je voulais reprendre avec la Barbara d'aujourd'hui. Ce qui me servit d'étude fut en fait ce premier tableau. Pour cette nouvelle version, j'ai tenté de réaliser ce nu sur carton abrasif Pastel Card. 

Nu assis, pose 12
Tableau réalisé pour
la première expo à Couze
Une première car jusqu'à présent je n'ai travaillé mes nus et mes portraits que sur papier Canson à l'exception du dernier portrait, celui de Titou de Lalinde. Or pour Titou, sa peau burinée convenait bien au travail sur abrasif. Qu'en serait-il de la peau d'une jeune fille ?

Titou de Lalinde
Ainsi, je me suis lancé dans cette nouvelle aventure ayant en mémoire les paroles de Gwenneth Barth qui m'avait confié avoir essayé ce support avec satisfaction. Je me suis d'abord attaqué à tout le décor qui entourait Barbara, lourds drapés suspendus, puis le tulle vert transparent jeté sur un drap de coton jaune le tout recouvrant le fameux Fauteuil, dans une ambiance de clair-obscur. Et puis je me suis attaqué à la carnation de sa peau et comme je le craignais, j'ai buté sur cette nouvelle difficulté.

Le Fauteuil de Barbara en cours de réalisation
Quand je suis bloqué, je tourne et vire dans mon atelier. Je change l'ambiance musicale, je m'accorde des pauses pour essayer de me changer les idées. C'est alors que je me suis rappelé avoir, dans mon autoradio, le DVD du troisième tome du roman audio "Millénium". En effet, cet été, lors de mes nombreux voyages d'expos en expos, j'ai trouvé cette fabuleuse possibilité d'écouter des livres audio tout en conduisant. Une manière intelligente de ne pas perdre son temps à le passer uniquement à la conduite et de surcroît, de me donner l'impression d'un trajet bien plus court pour peu que le roman soit passionnant. C'est le cas de Millénium. Donc, je me suis souvenu que je n'avais pas terminé d'écouter ce troisième tome. Je l'ai introduit dans ma chaîne Hi-Fi et face à mon chevalet, je me suis replongé dans les aventures de Lisbeth Salander et Mikael Blomkvist.

Les livres audios, nouveaux compagnons de l'artiste.
C'est presque machinalement que j'ai repris les craies et que je me suis mis au travail alors que mon esprit était en Suède, en plein intrigue politico-policière. Les couches de pastel se sont accumulées sur l'abrasif et soudain j'ai senti que Barbara prenait vie sur ce papier. Je confie généralement à mes élèves qu'il faut énormément de concentration pour peindre et qu'il est difficile de travailler pendant des heures d'affilée, contrairement à un autre travail plus traditionnel. C'est une constatation et une contradiction, je n'ai guère d'explication rationnelle. C'est presque étonnant pour moi, être capable de me plonger dans une intrigue policière tout en étant totalement investi dans mon travail. L'écoute de ce roman m'a aidé à surmonter la difficulté.

Le mode d'emploi du Pastel Card ? L'inverse du papier Canson. Au lieu de monter progressivement des pastels les plus durs aux plus tendres, il faut d'abord couvrir la surface rugueuse de pigments avec des Rembrandt et Girault et c'est ensuite que je me munis des pastels durs Faber-Castell et des crayons pastel Stabilo pour définir les détails et les subtilités de couleurs.

Le mode d'emploi étant maintenant clairement défini, j'ai entrepris de réaliser tous les tableaux sur ce support et pour rester dans l'ambiance du roman de Stieg Larsson, je me suis procuré les quatre livres audio de Camilla Läckberg. La machine était lancée, je pouvais me mettre à produire.

Mon univers