Translate

Nombre total de pages vues

mardi 20 mai 2014

164 - Quand je peins, ou quand je conduis, je lis.

Vous savez que grâce aux livres audio, je lis beaucoup, tout en peignant ou en avalant les nombreux kilomètres qui me séparent des lieux d'expositions. Je voudrais vous conseiller deux livres. Deux histoires vécues l'une par une adolescente de 15 ans, en Californie, dans un futur immédiat et une fiction pas si improbable. Et l'autre, vécue par un jeune garçon de 11 ans, histoire que j'ai écouté sur le trajet de Balaruc. " Le pays sans adultes" d'Ondine Khayat, un livre véritablement bouleversant. Ma vision s'est embuée de quelques larmes sur la route. La vie, c'est pas pour les enfants, surtout quand celle-ci se déroule dans les tourments d'adultes sombrant dans la décrépitude, l'alcool et la violence.

Livre audio - Editions VDB
Format papier
Quant à Julia, c'est le monde qui tombe en décrépitude. On croyait à une guerre nucléaire qui anéantirait notre planète, ou une pollution la rendant invivable. Mais non, tout commence par un ralentissement progressif de la rotation de notre planète. Les jours s'allongent, d’abord de quelques minutes, puis de plusieurs heures, jusqu’à ce que le jour devienne la nuit et la nuit le jour. Julia est le témoin de ce bouleversement, de ses conséquences sur sa communauté et sa famille. Adolescente à fleur de peau, elle est à l’âge où son corps, son rapport aux autres et sa vision du monde changent. L'âge des miracles.

Livre audio - Editions VDB
Format papier
Les points communs de ces deux livres, c'est qu'ils finissent par une note optimiste, mais nous laissent à réfléchir sur nos actes dans la vie et notre place dans l'univers. 

Bonne lecture.

lundi 12 mai 2014

163 - d'expositions en vernissages.

Oui, je sais. Pour certain cela a parut bien long la venue de ce nouveau billet. Je suis très flatté des manifestations d'impatience qu'ont émis les plus fans d'entre-vous. Il y en a même qui se sont inquiété pour moi, n'hésitant pas à me passer un petit coup de téléphone. J'embrasse mon Arlésienne de Véronique et toute sa famille et ma Parisienne de Martine qui vit ses premiers balbutiements les craies à la main. C'est dans ces moments de silence volontaires ou non, que je me rends compte que pour tous ceux qui ne peuvent plus venir au cours, à quel point mes élucubrations leur donnent comme une bouffée d'air, non pas pure mais colorée. Comme une fenêtre ouverte sur des rêves poudrés de poussière de pastel.

La tenue d'un blog n'est pas choses aisées. Même si l'écriture m'est facile, il faut tout de même avoir des choses à dire. D'où quelques silences salutaires. Il faut avoir aussi le temps de s'y consacrer et pour le moment je dois dire que c'est ce qui me manque le plus. Il y a beaucoup de projets en cours de réalisation dans ma vie d'artiste. Ne pas se disperser, resté efficace et tout assumer est un véritable challenge. Or quand on doit se concentrer sur sa peinture, assumer quasi quotidiennement des cours à 20 km de chez soi et courir la France le week-end d'expositions en vernissages, resté mobilisé est un défi qui, sans le soutien de ma chère et tendre compagne, j'aurai bien du mal à relever.

Vernissage à Villepinte, près de Carcassonne.
Mais, quand on tient le coup, les satisfactions sont à la auteur de l'entreprise. Et l'une d'entre elles est de se retrouver à exposer, lors d'un de ces festivals internationaux, aux côtés d'une de mes élèves.

 Viviane Valérie du Club de Dessin de Couze

Vous reconnaissez les encadrements ?


 Mister Hersey
Fabricant des pastel
Unison Colour
Une autre satisfaction a été de pouvoir rencontrer et discuter avec le fabricant des pastels Unison Colour


Encore une satisfaction : le partenariat que nous mettons en place avec Pratique des Arts pour le Festival de Saint-Agne et de se rendre compte à quel point notre "petite" manifestation est prise au sérieux par cette revue spécialisée. J'ai l'impression de ramer dans le sens du courant et ça donne du baume au cœur.

Alors ne vous inquiétez plus, si les billets se font attendre, c'est plutôt signe de suractivité que de morosité.

 Marie-Hélène Yernaux, peut-être notre invitée d'honneur l'an prochain ?

La convivialité

Balraruc près de Sète

Balaruc, un salon promu à un grand avenir

Des merveilles...

de nouveaux artistes.

D'autre en progression !

10 - La communauté des pastellistes s'agrandit


Vernissage a Balaruc


En attendant le prochain billet, vous pouvez toujours aller voir l'exposition de peinture organisée par les élèves de mon colègue Robert Billant, à Lalinde, du 17 au 25 mai prochain.



Et surtout, surtout, prévoyez votre samedi après-midi et soir, pour la super méga expo de l'Académie à MESCOULES !!! Le moment le plus convivial de l'année où tous les ateliers peuvent se retrouver, échanger (Bergerac-Couze-Lalinde). La date c'est le 7 juin 2014 - Exposition éphémère de 14 h 00 à 23 h 00.
Vous pouvez déjà me déposer vos tableaux à Bergerac s'ils sont prêts, ou vite les faire encadrer. Je rappelle, tous les élèves peuvent exposer, débutants comme expérimentés (c'est l'école qui expose). Un tableau par personne et c'est vous qui décidez lequel exposer.
Merci par avance.

A bientôt.