Translate

Nombre total de pages vues

lundi 21 novembre 2011

88 - Pastels pointus ?


Le but d'un blog, c'est d'échanger. Or, quand un commentaire s'avère être une question, ça engendre un billet en forme de réponse et le blog devient d'autant plus vivant. Merci à Béatrice pour votre dernier commentaire.
Et oui, tous mes pastels que je réserve pour la réalisation de nus ou de portraits sont pointus. Mais on ne les trouve pas ainsi dans le commerce. Il faut se relever les manches et, se les tailler soi-même. Ah oui, c'est du boulot, certes. Mais quel bonheur de les avoir ainsi prêts, sous la main, lors de l'exécution d'un tableau. Rien de plus agaçant que de devoir entreprendre une séance d'affûtage en pleine fièvre créatrice.
Et comment faire alors ? Voici le mode d'emploi et le matériel que vous devez vous procurer. Rendez-vous  dans un magasin.... de bricolage. Au rayon outillage procurez-vous un rabot à bois de la marque Stanley, référence 5-21-102 et une ou deux lames, référence 5-21-398.




Ensuite, une fois chez vous, montez la lame à l'envers de ce qui est indiqué sur l'emballage de la lame. C'est-à-dire que le côté coupant de la lame doit être dirigé vers le manche. Cette position va vous permettre, en tenant le manche de la main gauche, d'affûter les pastels en faisant le mouvement de la gauche vers la droite.
Je vous garantis qu'avec cet outil, vous pourrez affûter absolument tous les pastels, qu'ils soient durs ou extra tendres.



Pourquoi prendre spécifiquement ce type de porte-outil (il en existe d'autres chez Stanley) ? Parce qu'il est ajouré au niveau de la lame et vous pourrez ainsi récupérer la poudre de pastel.


Et puis tiens, tant qu'on y est, au magasin de bricolage, essayer de trouver une cale à poncer équipée de scratch type Velcro et les recharges de papier de verre qui vont avec, calibré 80. Avec ça, plus un cutter, vous pourrez affûter également n'importe quel crayon pastel, sanguine et autres crayons fusain.





Elle est pas belle la vie ?

lundi 14 novembre 2011

87 - Comment fais-tu ?

Mais comment fais-tu ? me demandent souvent mes élèves. Et bien je le fais avec mon cœur, avec mon expérience, avec mon intention, mais je le fais aussi avec du M A T E R I E L !

À un moment donné, il faut se doter des outils nécessaires. Pour mon projet, il a fallu que je me penche sérieusement et méticuleusement sur ma méthode et que je répertorie scrupuleusement le matériel que j'utilise. Certes, ce n'est pas le secret absolu, le cœur, l'expérience et l'intention sont nécessaires, mais sans les outils...

Alors, étant donné que la fin justifie les moyens, voici la liste de mon matériel pour exécuter portraits et nus :


Ma sélection de pastels pour le portrait et le nu.


44 pastels extra durs Faber-Castell 
101 - 102 - 103 - 106 - 109 - 111 - 113 - 119 - 123 - 126 - 127 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 138 - 139 - 140 - 145 - 146 - 151 - 152 - 166 - 170 - 177 - 182 - 184 - 185 - 186 - 187 - 188 - 189 - 190 - 191 - 192 - 199 - 223 - 225 - 263 - 268 - 274 - 283 - 736

45 pastels durs Rembrandt
100.5 - 202.5 - 202.7 - 202.9 - 205.9 - 227.3 - 231.3 - 231.7 - 231.9 - 234.5 - 236.5 - 318.8 - 331.7 - 339.5 - 339.9 - 343.7 - 347.3 - 347.5 - 371.3 - 371.8 - 372.5 - 372.9 - 409.3 - 409.8 - 411.7 - 411.9 - 505.7 - 506.5 - 506.7 - 508.7 - 536.7 - 536.9 - 545.3 - 548.5 - 548.7 - 570.9 - 620.5 - 620.8 - 626.10 - 633.7 - 700.5 - 704.8 - 707.7 - 709.9 - 727.7

50 pastels tendres Girault
18 - 24 - 26 - 28 - 36 - 37 - 43 - 44 - 52 - 55 - 84 - 101 - 111 - 121 - 133 - 138 - 155 - 163 - 167 - 177 - 196 - 197 - 199 - 200 - 206 - 208 - 211 - 257 - 301 - 324 - 337 - 346 - 354 - 356 - 362 - 364 - 367 - 372 - 378 - 382 - 386 - 387 - 388 - 429 - 440 - 444 - 461 - 479 - 520 - 524


Ma sélection de crayons pastel

24 Crayons pastel Derwent Artist
P050 - P070 - P090 - P150 - P160 - P180 - P190 - P200 - P210 - P220 - P270 - P300 - P310 - P360 - P370 - P540 - P570 - P580 - P600 - P620 - P630 - P640 - P660 - P710

29 Crayons pastel Stabilo CarbOthello
100 - 105 - 215 - 305 - 306 - 330 - 365 - 385 - 405 - 430 - 435 - 570 - 575 - 585 - 635 - 640 - 642 - 645 - 655 - 675 - 680 - 681 - 692 - 695 - 700 - 722 - 724 - 750 - 770

Avec tout ça, normalement, vous pourrez réaliser tout type de peau, sous n'importe quel éclairage. De la rousse irlandaise à la peau blanche qui renverra de multiples reflets et couleurs, à la noirceur d'une peau africaine aux reflets cuivrés ou de bronze.

Mode d'emploi
Sur un carton abrasif Pastel Card de chez Sennelier, je dessine avec un crayon pastel Stabilo CarbOthello N° 655. Puis je renforce les ombres avec des crayons pastel Stabilo et Dewent Artist. 



Quand j'aborde les teintes claires et la mise en couleurs, je commence avec les pastels durs de Faber-Castell, tout en allant piocher chez Rembrandt ou Girault si je n'ai pas la bonne teinte. Puis je colore mes ombres, toujours avec les Faber-Castell. Cette première couche de pigment va me servir de base de travail.


Deuxième phase de la couleur, j'utilise les Rembrandt que je rehausse avec les Girault et je modèle avec les crayons pastel. 


C'est-à-dire que je me sers des crayons comme des estompes intelligentes, qui vont fondre les couleurs les unes aux autres, tout en rajoutant une couche de pigment, une nuance subtile.


Il est fort intéressant, sur le carton abrasif, de passer des pastels durs par-dessus du pastel tendre.

lundi 7 novembre 2011

86 - Richesse insoupçonnée d'un ordi

Je viens de découvrir, sur mon ordinateur, un logiciel de montage vidéo. Comme quoi, on ignore quelque peu les immenses possibilités que nous offre cet outil à la fois fantastique et parfois effrayant qu'est cet ordinateur. Windows Movies Maker, qu'il s'appelle le logiciel et il sommeillait là, dans le fin fond de ce dossier "Program Files" qui, normalement, contient tous les programmes installés sur notre machine. J'ai découvert par hasard son icône et par curiosité, j'ai cliqué dessus pour voir de quoi il en retournait. J'ai découvert un logiciel de montage vidéo, mais aussi de diaporamas avec des photos. Bingo !

En partant à la découverte des menus et des commandes, je me suis vite rendu compte que ce logiciel m'offrait bien plus de possibilités que Picassa, que j'utilisais jusqu'à présent, tout en étant tout aussi simple. Maintenant reste à savoir si la qualité sera équivalente, voire meilleure. Et c'est vous qui allez me le dire. 

J'ai alors photographié mon travail de ce week-end et je vous ai concocté deux petits diaporamas. Bon, pour l'instant ils restent silencieux. Je pourrai y ajouter un fond musical, mais il y a le souci des droits d'auteur et comme je n'ai guère le temps de me renseigner, je vous invite à insérer le CD de votre choix dans votre ordi et à écouter la musique que vous voulez en visualisant mes vidéos.

Pour regarder les diaporamas en plein écran, il faut cliquer sur le "Tube" de YouTube en bas de l'écran ce qui ouvrira un nouvel onglet de votre navigateur. Vous êtes dès lors chez YouTube, cliquez en bas à droite de la vidéo sur le carré comportant les 4 flèches au 4 coins et la vidéo s'affichera en plein écran. Bonne visualisation.

Première vidéo : Eva, une petite leçon de dessin et de mise en valeurs à la mine de plomb. Vite fait, mais bien fait, une esquisse un peu avancée. L'enregistrement est en qualité normale.


Deuxième vidéo : le dos d'Hortense sur un papier torchon tout droit sorti des papeteries de Creysse. Ce papier convient très bien à cette pratique, je me demande même s'il n'accepterait pas quelques couches de pastel ? À tester. L'enregistrement est en qualité supérieure.