Translate

Nombre total de pages vues

mardi 16 avril 2013

137 - A vos agendas

Il y a un tas de choses que je dois vous rappeler, mes chers élèves. Autant dire que ce message s'adresse plus particulièrement à vous.
Mois de mai avec ses jours fériés, mais aussi avec mes déplacements et l'été qui, pointe le bout du nez, avec nos classiques rendez-vous. Tout ça nécessite une petite mise au point :

J'animerai un stage 8 au 12 mai prochain à Saint-Laurent-d'Agny, sur les Monts du Lyonnais, ce qui veut dire que durant cette période, l'Académie sera fermée.
Notez bien :
Les cours du mardi 7 sont reportés au lundi 6 mai, aux mêmes horaires.
Le 20 mai, c'est le lundi de Pentecôte, les cours sont reportés au mardi 21, aux mêmes horaires.

Mescoules, quatrième édition !

Vous vous souvenez ?


Et bien les habitants de ce charmant et dynamique petit village nous attendent une nouvelle fois pour venir exposer le samedi 1er juin prochain.
Je rappelle la formule : chaque élève (qui le veut bien), apporte un tableau. Tous les niveaux sont acceptés, car c'est l'exposition de l'école et dans une école, il y a des confirmés, mais aussi des débutants. Tout le monde est invité à y participer. L'exposition ne dure qu'une journée, lors du vide-greniers qui, traditionnellement, se déroule l'après-midi et en nocturne. Repas du soir à prendre sur place (offert pour les exposants), convivialité assurée. L'occasion également de retrouver les différents membres des ateliers de Bergerac, Couze et Lalinde.

En revanche, pour les confirmés, un rendez-vous à ne pas manquer :

Le Festival du pastel 
des Bastides à Saint-Agne.

L'appel à candidatures est lancé, vous pouvez donc remplir vos dossiers de participation dès maintenant. Date limite d'inscription : le 30 juin 2013. Comme l'année précédente, j'organiserai des séances photos des tableaux pour ceux qui en auront besoin.
Je rappelle que des photographies de très bonne qualité doivent être fournies, car c'est sur ces clichés que votre travail sera jugé.
Je vous présente l'affiche de cette nouvelle édition, que nous espérons aussi belle et sinon plus, que celle de l'année dernière, grâce à votre concour.


L'invitée d'honneur est Nadine Roulleaux qui organisera un stage pendant le festival, qui aura lieu à la salle des fêtes de Couze et Saint-Front  les 17, 18 & 19 septembre.


Ce stage est ouvert à tous niveaux, débutants et confirmés. Elle abordera le paysage et les fleurs. Pour tous renseignements consultez le site du festival en cliquant ICI.

Et pour finir, quelques tableaux qui vont être mis en ligne sur mon site.
Brocante - 40 x 60 (HC)

La boutique - 80 x 60 (HC)

Ouvert  ? - 60 x 40 (HC)

jeudi 4 avril 2013

136 - Le portrait - Phase IV


LE MODELÉ
A ce stade, le portrait semble étrangement bariolé. Mais il est totalement couvert de pastel. Le papier abrasif Sennelier accentue ce côté bariolage. La solution pourrait-être l'estompage à l'aide des doigts, mais cette pratique a tendance a ternir les couleurs. Pour unifier le pastel et se rapprocher de la texture de la peau, je vais utiliser des pastels plus durs que les Girault et Rembrandt, Des Faber-Castell, eux aussi affûtés. De même je vais rentrer un peu plus dans les détails.

Unification des couleurs

GARDER LE CONTROLE.
Ici, je me retrouve un peu bloqué. Le visage commence à prendre forme, mais j'ai une curieuse sensation en regardant le tableau dans son ensemble. Une tâche de couleur (le visage) au milieu d'une autre tâche (le fond) et entre les deux rien ou presque. 



Pour pouvoir contrôler toute l'évolution de ce pastel, il me faut colorer son buste et son bras. Je pioche dans ma boîte de petits bouts de craies et je me lance. Le but étant d'avoir une surface totalement en couleur, y compris les cheveux. Ensuite je reviendrai sur le visage. 

Mise en couleur des cheveux

RECHERCHE DE LA RESEMBLANCE
Outils pour l’affûtage des crayons
Cette fois, c'est avec les crayons pastel que je reviens sur le visage. J’affûte mes crayons avec du papier de verre sur une cale à poncer. 

Je travaille avec une mine largement dégagée et je peins avec ces petits bouts de pastel et le côté de la mine , cm² par cm², ou je redessine quand j'en ai besoin avec la pointe, tout en apportant des nuances subtiles dans la carnation.

Peindre avec les crayons pastel
Je termine par les yeux en colorant les iris, en fonçant les cils et les pupilles et en y ajoutant le petit éclat de lumière. Le portrait me semble abouti.

Colorisation des iris.

Le portrait terminé.

Petit résumé filmé : 


Vous pouvez retrouver l'ensemble de ce pas-à-pas
 dans la rubrique "Pages à consulter" 
en haut, dans la colonne de gauche du blog
ou en cliquant ICI

mardi 2 avril 2013

135 - Le portrait - Phase III


MISE EN COULEUR
Le visage de Charlotte est là, sur la feuille de papier. Maintenant je peux aborder la couleur. Je vais commencer par le fond. Un bleu teinté de violet en complémentarité de la couleur de la peau. 



J'utilise plusieurs bleus, des foncés, des plus clairs. Je croise mes aplats, puis j'estompe avec les doigts. 



Je pose ce fond jusqu'aux cheveux. J'empiète même un peu sur les limites de la chevelure. À présent, je vais pouvoir entamer la mise en couleur de la peau.



MATERIEL POUR LA COULEUR
De gauche à droite : Pastel Girault, Rembrandt, Fabder-Castell
Pour travailler avec finesse le visage, j'utilise dans l'ordre, des pastel Girault, des Rembrandt, des Faber-Castell Chromo. Tous ces pastels, je les ai préalablement affûtés.

Pour la finition, j'utilise des crayons pastel Derwent Artiste, Stabilo CarbOthello et des Caran d'Ache. J'ai une nette préférence pour les Caran d'Ache, qui sont les plus tendres, mais aussi les plus chers.



LA CARNATION
Pour la carnation, je vais utiliser ces pastels Girault affûtés, puis les Rembrandt, par-dessus, en fonction des nuances à obtenir. Ici l'expérience joue un rôle important. C'est grâce à elle que l'on peut décrypter les nombreuses couleurs qui constituent la couleur chair. 

Premières couleurs avec des pastels Girault

 Car en effet, cette couleur "chair" n'existe pas dans notre palette. Elle varie selon la lumière, selon la nature de la peau du sujet, selon les réverbérations, selon ce qu'il y a sous la peau. En résumé, la couleur chair est certainement la couleur la plus complexe qui existe. Ici s'applique une autre règle pour nous aider à traduire le volume subtil du visage de Charlotte. En plus des clairs qui avancent et des foncés qui littéralement sculptent, les couleurs chaudes elles aussi avancent et les couleurs froides reculent. Je vais me servir de cette règle pour modeler ce visage délicat.

Opposition des couleurs froides et chaudes
A suivre...