Translate

Nombre total de pages vues

vendredi 29 mars 2013

134 - Le portrait - Phase II


MISE EN VALEURS

Si les choses me paraissent être en place, alors je commence à poser une première valeur foncée. En sachant que les valeurs sombres reculent et les claires avancent, je vais avoir une première sensation de volume et ainsi contrôler la progression de mon dessin. Remarquez que je n'ai pas du tout dessiné les yeux, ni la forme du nez et encore moins les trous des narines. En procédant de cette manière vous limitez l'erreur de placer les yeux aux mauvais endroits et de les faire trop petits ou trop grands. Un autre avantage, vous prenez conscience du volume du visage. La difficulté de travailler d'après photo, c'est que celle-ci est désespérément plate. L'erreur est de reproduire cette platitude. Si vous travaillez d'après photo, je vous conseille de toujours travailler d'après vos propres clichés, ce qui induit que vous avez vu, physiquement le modèle, ce qui est un avantage incontestable. Ensuite de faire plusieurs photos en tournant autour du modèle, ainsi vous aurez des images "aide-mémoire" qui vous seront utiles pour comprendre et réaliser le volume.

Première mise en valeurs - Orientation de la lumière

Maintenant, je vais situer les éléments du portrait et je commence par les yeux. Je n'hésite pas à tracer des lignes de repères. puis je vais préciser la forme du nez (sans les trous). 

Lignes de constructions et prise de repères

Une fois que ces éléments semblent à peu près en place, je continue mon travail d'ombrage pour accentuer les volumes. Je reviens sur les yeux et les sourcils et je commence réellement à dessiner et à entrer dans les détails car j'éprouve le besoin de "sentir" son regard.

Travail sur le relief du visage.

Je peux à présent mettre en place ses cheveux ainsi que son épaule et son bras. Contrairement à ce que vous pourriez croire à ce stade, je ne vais pas commencer la couleur. Je vais peaufiner le portrait. Pour un autre sujet, je passerai à la couleur, mais pour la réalisation d'un visage qui se doit d'être ressemblant, je vais pousser beaucoup plus loin mon travail pour qu'il puisse me servir de guide lors de la mise en couleur. Car le risque est de perdre le dessin sous les multiples couches de pastel. Pour continuer mon travail, je vais prendre un crayon pastel couleur sépia.

Accentuation des valeurs avec un crayon sépia.


A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire