Translate

Nombre total de pages vues

samedi 21 septembre 2013

146 - Les rencontres de l'été.

Mon dernier message, avant cette période estivale, vous invitait à aller visiter les nombreuses expositions qui se déroulaient dans notre Sud-Ouest. J'espère que vous en avez bien profité, car celles-ci étaient d'une qualité exceptionnelle. Mais je vais y revenir un peu plus bas. 

Cette tournée des salons et autres festivals a été pour moi l'occasion de faire quelques rencontres. J'ai pu, par exemple, rendre visite à Diane Rousseau, cette jeune artiste dont le lien vers son site existe depuis le début de mon blog. J'ai rencontré Diane, lors d'un stage à Paris où j'étais l'assistant de Gwennneth Barth. La personnalité de cette femme ne m'a pas laissé indifférent. Outre des aptitudes certaines pour le dessin et le pastel, son caractère bien trempé et sa détermination m'ont interpellé. En suivant son blog assidûment, j'ai pu constater que nous avions des points communs, comme ce goût du partage de nos passions. Très vite, je lui ai donné le surnom de "Grande Fée", voyez sur ces photos ci-dessous, que je ne m'étais pas beaucoup trompé.


Diane a depuis abandonné le pastel pour des techniques mixtes. Sachant que la photo d'œuvres et tout particulièrement dans cette technique est terriblement réductrice, j'étais très curieux de les voir en "vrai". Et je ne fus pas déçu. La rencontre fut riche, mais trop courte. Outre l'agréable souvenir que fut cet échange, je suis revenu avec un de ses tableaux qui orne à présent l'un de mes murs. Je vous le montrerai une prochaine fois.

Autre rencontre exceptionnelle, Lélie Abadie, à Saussignac. Vous savez, à force de me lire, que j'apprécie l'aquarelle et surtout les aquarellistes pour leur imaginaire, leur inventivité et leur maitrise d'un médium si difficile.


En rencontrant Lélie Abadie, je n'ai pas été déçu. Une Grande dame humaniste à la sensibilité à fleur de peau. Aussi grande artiste qu'est son humilité. Ce fut un honneur pour moi de partager avec elle une certaine vision de l'art figuratif contemporain.

Tout ça m'amène inévitablement à toutes ces expos qui se sont ET se déroulent dans notre région. Tout d'abord, Saussignac, exposition partagé entre le pastel et l'aquarelle. 


Un grand merci aux organisatrices qui font un travail d'une extrême qualité, tant dans l'accueil des artistes, dans la qualité de leurs expositions que dans l'aménagement de cette salle du château. Merci à elles pour nous représenter aussi bien.

Une belle présentation de mes œuvres.

Saint-Aulaye qui est devenu, et je ne suis pas le seul à le penser, le "Saint du Saint" du pastel. Saluons la qualité de l'organisation, la prise de risque des organisateurs pour exposer des pastels non "conventionnels" et nous faire découvrir ce que peut-être la diversité de ce médium qui n'a de limite que l'imagination des artistes. Mais celui qui m'a le plus impressionné, non par son thème mais par sa technique à l'image du prix qu'il a remporté, c'est celui-ci :

Remarquez le reflet de la pièce dans le pied du vase.

La main du peintre en train de réaliser le fond.
Un réalisme absolument époustouflant.

Extraordinaire non ? À la vision d'une telle technique, d'une telle maîtrise, je me dis qu'il y a encore du travail et je n'ai qu'une envie, c'est de m'y mettre.

Petit montage pour réaliser ce qu'est l'expo de Saint-Aulaye
cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pour finir, nous en arrivons à notre "petite" exposition à Saint-Agne qui a lieu en ce moment même. Vous avez été nombreux à être présent lors du vernissage et nous (les organisatrices et moi-même) vous en sommes très reconnaissants.


Que dire ? Je suis très, très fier, du Club de Dessin de Pastel de Couze. L'investissement dont ils font preuve, leur souci d'exposer au mieux chaque tableau et leur quête de perfection font que la salle communale est en train de devenir un véritable écrin pour les pastellistes amateurs de notre Sud-Ouest. D'ailleurs, malgré le temps plus que maussade, le vernissage a renouvelé son succès de l'année dernière en accueillant plus de 300 personnes. Il vous reste une semaine pour aller voir cette belle exposition et pour vous donner encore plus l'envie de vous y déplacer, voici un petit diaporama de présentation.


Merci à tous nos sponsors pour leurs soutiens et merci à Pratique des Arts pour leurs articles et leurs présentations qui nous ont bien servis.

Voilà, c'est la fin de ce billet. Je suis rentré de vacances en pleine forme, comme vous pouvez le constater.


4 commentaires:

  1. Rencontre St Agne ,mardi après midi ,en gardant l'expo....
    Ils sont entrés tous les deux à tout petits pas avec un large sourire.
    La quatrevingtaine sans doute dépassée,ils ont du beaucoup travailler.
    Endimanchés:lui en gris appuyé sur sa canne,elle:robe fleurie,pomponnée jusqu'au bouts des ongles,vernis très longs,talons hauts.
    " Nous venons voir l'exposition".
    Chaque tableau fut l'objet d'une observation attentive et de commentaires chuchotés.
    Un grand moment après ils quittèrent le lieu à tout petits pas...
    "Au revoir mesdames ! C'est magnifique !Quel travail !Nous n'avons jamais vu autant de belles choses .C'est formidable pour notre petite commune".
    Ils n'étaient pas vieux mais émouvants ,joyeux !!!

    RépondreSupprimer
  2. Oh ! C'est un très très joli témoignage. Merci de nous l'avoir rapporté.

    RépondreSupprimer
  3. Je découvre votre travail grâce à Diane ;)
    Votre site est un voyage à lui tout seul.
    Je comprends en lisant l'article qui précède, de quoi se nourrit votre talent: de chaleur, de partage et de contacts profondément humains.
    J'ai apprécié la qualité vibratoire de vos teintes, la qualité plastique de votre tracé, et pour finir je suis tombée littéralement sous le charme de vos vieilles "bagnoles" moi qui me fiche éperdument des voitures au quotidien au point de confondre la mienne avec une autre sur un parking !
    Chacune d'elle semble avoir une âme, une histoire et même une personnalité ! Chacune d'elle a son petit bout de rêve à "véhiculer "
    (-_^)
    Je ne manquerai pas de venir faire un saut par ici et sur votre site dorénavant .

    RépondreSupprimer
  4. Ouch ! Moi qui passais par là pour me réchauffer (le soleil brille toujours dans ton atelier :) ), je ne m'attendais pas à un tel article !!! Je te remercie ici publiquement (et pudiquement) mon Cher Jean-Charles... un e-mail plus détaillé suivra (j'ai une réponse à te donner sur une question bien particulière). ;) Bizz

    RépondreSupprimer