Translate

Nombre total de pages vues

vendredi 9 janvier 2015

177 - Je suis Charlie

C’est parce que ce sont des confrères dessinateurs que l’on a massacrés mercredi. Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski, autant de dessinateurs qui ont forgé mes idéaux d’adolescent. Hara-Kiri, le Canard Enchaîné et Charlie Hebdo se sont empilés sur le bord de mon bureau avec les Pilote et Métal-Hurlant. Rêves et libertés étaient et sont les maîtres mots de ma vie et ma raison d’être. C’est pourquoi ce qui s’est passé ce mercredi m’est insupportable.
Aujourd’hui, je suis fier de porter ce surnom, je suis Charlie !
J’étais un adepte de la chronique de Bernard Marris et Dominique Seu sur France Inter. Bernard Marris, qui m’a conforté dans ma vision de ce monde de dupes qu’est celui de l’économie mondiale.
Je suis en deuil, comme beaucoup....


Aucun commentaire: