Translate

Nombre total de pages vues

lundi 5 décembre 2011

89 - recyclage.

Comme l'a dit mon amie Diane, effectivement on peut faire tout un tas de choses avec cette poudre de pastel. On peut s'en servir pour les fonds, on peut l'adjoindre à un gesso pour le teindre et ensuite enduire un carton, un Isorel ou tout autre support qui normalement n'est pas adapté à la pratique du pastel. Une des adeptes de cette pratique est Nathalie Picoulet qui peint sur du carton qu'elle a ainsi apprêté.

Les deux fenêtres 65 x 85 - Pastel sur carton de Nathalie Picoulet
On peut aussi se confectionner un bâton de pastel. Dans ce dessein, je vais emprunter la recette à Patrick Martin car je dois l'avouer, je ne l'ai encore jamais fait. Page 112 de son excellent livre, que je vous recommande chaudement , "Natures mortes au pastel" aux Éditions Ulisse. Extrait :


"Avec le temps, les bâtons de pastel s'usent et s'accumulent dans les boîtes. Ne jetez pas ces rognures de pastel. Il est possible de recycler ces restes et de confectionner des bâtonnets. Le principe est simple. Il suffit de trier les couleurs. De les associer en mélange.


De les réduire en poudre par écrasement, un pilon fait l'affaire. Ajoutez un peu d'eau pour obtenir la connaissance d'une terre à modeler. Roulez avec la paume de la main sur une plaque de verre pour faire un bâtonnet. Laissez sécher 48 heures. Et vous obtenez des pastels uniques, personnalisés... Des pépites."


D'autres nouvelles. Une tout à fait personnelle. J'ai un locataire dans mon atelier. Il a débarqué, il y a environ trois semaines, en se jetant dans nos bras et en réclamant (aussi) à manger. Effectivement, il était affamé. Il est extrêmement affectueux et ne me lâche pas d'une semelle. Il a l'air d'apprécier la quiétude de mon antre. Je l'ai nommé Styx, car, quand il a déboulé, c'était le CD de ce groupe américain qui tournait dans le lecteur, rien à voir avec le fleuve mythique grec.

Styx au pied du chevalet.

Styx vivant pleinement la quiétude de mon atelier.
Une autre nouvelle. J'ai participé au premier salon d'amateurs du pastel du Mont du Lyonnais à Saint-Laurent-d'Agny, entre Saint-Etienne et Lyon (cliquez ici). J'ai été ravi par leur passion et leur enthousiasme et j'ai donc accepté d'être leur invité d'honneur à la prochaine édition en novembre 2012. J'en profite pour faire un clin d'œil amical à Michel Bordas (voir ici), qui lui sera notre invité d'honneur au premier Festival du Pastel des Bastides, qui aura lieu au mois de septembre 2012 à Saint-Agne. Festival organisé par le Club de Dessin de Couze.

3 commentaires:

  1. Merci pour ton commentaire sur notre premier salon du Pastel dans les monts du Lyonnais.
    C'est avec le plus grand plaisir que nous t'acceuillerons en Novembre 2012.
    Sylvianne et Francoise

    RépondreSupprimer
  2. J'y suis allée et j'ai vu deux de vos nus. Si je peux, j'y retournerai avec beaucoup de plaisir l'année prochaine, pour y voir vos toiles.

    RépondreSupprimer
  3. Tu t'éloignes de plus en plus de notre Sud-Ouest, Jean-Charles. À quand une expo hors des frontières françaises ?
    Moi, je prendrai bien la place de Styx, pas pour le confort du coussin, mais pour voir la création des tableaux et pour la quiétude du lieu. Un atelier d'artiste, ça m'a toujours fait rêver.

    RépondreSupprimer